L'histoire se répéte............. toujours...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'histoire se répéte............. toujours...

Message par BlackBarth le Mar 22 Juil 2014 - 7:28

l y a 2000 ans. . . Un problème courant

Le chancelier de l'Empire, Kung- Sun Hung, dit à l'empereur: "Les gens ne devraient pas être autorisés à posséder des arcs ou arbalètes Lorsque 10 bandits bandent leurs arbalètes au maximum, une centaine de fonctionnaires n'osent pas avancer .... Si les gens ne sont pas autorisés à posséder des arcs ou arbalètes, les voleurs devront porter seulement des armes courtes, et quand deux groupes portant des armes courtes se rencontrent, le plus grand nombre sera victorieux .... L'humble avis de votre sujet, il sera avantageux d'interdire aux gens à porter des arcs ou arbalètes ".

Quand l'empereur examina cette suggestion en conseil un aîné, Shou-wang, répondit, en disant:

"Votre sujet a entendu dire que lorsque les anciens ont créé les 5 types d'armes, ce n'était pas le but de tuer les autres, mais pour empêcher la tyrannie et punir le mal. Quand les gens vivaient en paix, ces armes ont été utilisées pour contrôler les féroce animaux et à être préparés contre les situations d'urgence. S'il y avait des affaires militaires, ces armes ont été utilisées pour mettre en place la défense et à former des réseaux de bataille ....

"Votre sujet a entendu dire que les souverains Sage incitaient les gens et s'exerçaient au tir à démontrer leur instruction, et il n'a jamais entendu parler d'interdiction sur des arcs ou des flèches.

"En outre, la cause de l'interdiction c'est que les bandits les utilisent pour attaquer et voler
Le crime d'attaquer et de voler est passible de la mort. Mais les hors la loi ne sont pas arrêtés par les lois ils ne s'en soucient pas car en volant et tuant ils risquent la mort . Si l'interdiction suggérée être mise en place, le sujet craint que les hors la loi seront toujours prêts à porter des armes et les fonctionnaires ne seront pas en mesure de les empêcher de les porter, et que les bonnes gens qui gardent leurs armes pour l'autodéfense rencontreront l'interdiction de la loi. Cela rendra le pouvoir des voleurs exclusifs et enlévera les moyens de défense du peuple .... "

Lorsque la requête a été présentée, le Fils du Ciel interroge le chancelier de l'Empire, Hung, qui a promptement retiré sa proposition.

-de l'histoire de la dynastie des Han, 124 avant Jésus-Christ


Cette hisoire à 2000 ans... mais elle est d'actualité...
avatar
BlackBarth
Brelan
Brelan

Nombre de messages : 590
Age : 62
Localisation : Chalons en Champagne
Date d'inscription : 27/08/2012
Arme favorite : Intelligence
Shoot : 2620
Kill : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://blackpowder-guns.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire se répéte............. toujours...

Message par enzmatt le Mar 22 Juil 2014 - 9:19

Alcooliques03 

_________________


avatar
enzmatt
Quinte Flush
Quinte Flush

Nombre de messages : 4421
Age : 52
Localisation : Haute Normandie/Yvelines
Date d'inscription : 10/01/2010
Arme favorite : SHARPS / REM 1875
Shoot : 7960
Kill : 244

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire se répéte............. toujours...

Message par Tex Avery le Mar 22 Juil 2014 - 9:46

BlackBarth a écrit:l



Cette hisoire à 2000 ans... mais elle est d'actualité...


Bonjour,
Oui, toujours d'actualité, mais il est tellement plus simple de contrôler une population désarmée .
Où sont les sages d'antan ?

Tex Coucou21
avatar
Tex Avery
Quinte
Quinte

Nombre de messages : 940
Age : 68
Localisation : Sudiste du Sud
Date d'inscription : 04/04/2013
Arme favorite : Gatling, si je peux
Shoot : 2859
Kill : 104

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire se répéte............. toujours...

Message par Papysharps le Mar 22 Juil 2014 - 17:28

Hé oui.... Hein43 
avatar
Papysharps
Sheriff
Sheriff

Nombre de messages : 10388
Age : 60
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/12/2008
Arme favorite : Colt 1860 Army
Shoot : 14138
Kill : 426

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire se répéte............. toujours...

Message par josey wales le Mar 22 Juil 2014 - 20:45

un kill pour blackbarth !

_________________
vous dégainer vos pétoires messieurs ou bien vous attendez qu'il neige !
avatar
josey wales
Double Paire
Double Paire

Nombre de messages : 251
Age : 25
Localisation : vosges
Date d'inscription : 06/10/2012
Arme favorite : SAA 45 Colt
Shoot : 2149
Kill : 13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire se répéte............. toujours...

Message par christb le Mar 22 Juil 2014 - 21:30

Très vrai, les hors la loi n'ont que faire de la loi .
Mais, mon coté optimiste (qui est bcp plus fort que mon coté pessimiste) me titille...

La loi actuelle, avec ses débilités, me semble malgré tout plus avantageuse que l'ancienne !
Sommes nous ok sur ce point ?

Si oui, nous pouvons (devons !) être vigilant, mais nous pouvons (devons !) reconnaître que finalement la situation est plutôt meilleure qu'en 1995...  Question 

 Alcooliques03
avatar
christb
Brelan
Brelan

Nombre de messages : 783
Age : 47
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/09/2012
Arme favorite : Sharps et Winch
Shoot : 2756
Kill : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire se répéte............. toujours...

Message par Col. Mortimer le Mer 23 Juil 2014 - 2:03

Bonjour,

Les premières mesures de restriction au port d’armes remontent grosso modo au 13ème siècle.
A partir de 1936 (loi de circonstance) puis 1939 les armes ont été classées en huit catégories, avec les nombreuses variations et variantes que nous avons connues: ce qui était valable ne l'était pas obligatoirement l'année d'après.

Aujourd'hui, il est impossible d'acheter une arme à feu sans appartenir à un club de tir ou sans être titulaire d'un permis de chasse, sauf s'il s'agit d'une arme de 8e catégorie (oui je parle en anciens francs) à poudre noire à rechargement par la bouche, qui reste en vente libre aux plus de 18 ans.

Le commerce et la distribution libres d'armes de toutes catégories reste l'apanage des quartiers nord de Marseille et autres banlieues dites "chaudes" dans toutes les grandes villes de France et de Navarre (pour info chez moi un Colt Commander état correct mais vraiment pas neuf m'a été proposé à 1000,00€ tout rond avec une boite de cartouches ce qui est peut-être moins cher qu'ailleurs puisque je suis du fin fond de la province la plus perdue exception faite du Berry)...

L'achat, la détention, le transport et l'usage des armes, de leurs munitions et composants est soumis à une stricte réglementation en France MAIS la France étant dans l'Europe devra s'aligner sur le pays le mieux disant cad le pays dans lequel il faut une auto pour une arme à air comprimé.
La loi "provisoire" actuelle ne durera certainement pas bien longtemps, nous suivrons pour rester dans la légalité puisque même les catégories D seront réglementées.

Il fut un temps pas si lointain, que connurent mon grand père puis mon père, étant adhérents dans des sociétés de tir avec une autre réglementation, ces sociétés de tir étaient reconnues d'utilité publique et faisaient en plus du reste ce que l'on appelait "La préparation militaire" (mon papa a connu moi pas), maintenant on fait la chasse et on persécute les deux pelés et les trois tondus dont les armes sont dument déclarées et enregistrées...

Si ce n'est pas une dérive et un glissement progressif ça y ressemble bien. Nous n'avons jamais eu de second amendement mais il semble me rester en mémoire certaines choses concernant les armes au moment de la révolution malheureusement ceci est trop lointain et trop flou pour que je ne puisse n'en citer qu'un bref passage...

On en arrivera donc à plus ou moins brève échéance à un désarmement officiel total des honnêtes gens et laissant une totale liberté à une autre catégorie de la population ce qui nous ramène donc à la belle histoire de BlackBarth et il restera ce jour là à savoir comment se comporteront le conseiller et l'empereur......

J'entends déjà les mêmes qui vont m'accuser de tenir un discours non politiquement correct puisqu'ils l'ont déjà fait. Je leur répondrai simplement que, contrairement à beaucoup et même si je suis totalement apolitique autant qu'athée et agnostique (plaisir des nuances et non pléonasme), j'ai mal, mal à mon pays et de ce que l'on en fait depuis des lustres et quelques candélabres (et encore je suis considéré comme n'étant pas vieux)...

Pour faire bonne mesure je rajouterai à ces lustres, chandeliers, candélabres et même bougies un Kill pour BlackBarth et son histoire.


D.M.

_________________
Avis d'un béotien n'ayant aucune expérience et n'en aura jamais dans quelque domaine que ce soit et surtout pas celui des armes... Neutral
avatar
Col. Mortimer
Couleur
Couleur

Nombre de messages : 1605
Age : 69
Localisation : Somewhere in the west
Date d'inscription : 22/06/2013
Arme favorite : Sharps, ROA, Rem 58
Shoot : 3371
Kill : 112

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire se répéte............. toujours...

Message par BlackBarth le Mer 23 Juil 2014 - 6:56

Mon cher Colonel...
Je pense que nous avons toi et moi de nombreuses choses en commun comme nous en avons avec les amis du forums.
Je n'aurais pas mieux dit... et je suis heureux d'avoir la compagnie de gens qui ne sont pas béatement persuadés que nos édiles et représentants veuillent notre bien...

Pour ton trou de mémoire... je pense que tu faisais allusion a la constitution de 1792

Regardez et lisez bien l'article 35 cette constitution ne sera pas appliquée.. et sera remplacée par d'autres et bien sur... on oubliera vite l'article 35.... des fois que....


Décret du 21 septembre 1792

La Convention nationale déclare :

1° Qu'il ne peut y avoir de Constitution que celle qui est acceptée par le Peuple ;

2° Que les personnes et les propriétés sont sous la sauvegarde de la Nation.
Décret des 21-22 septembre 1792

La Convention nationale décrète à l'unanimité que la royauté est abolie en France.
Déclaration du 25 septembre 1792

La Convention nationale déclare que la République française est une et indivisible.
Constitution du 24 juin 1793
DECLARATION DES DROITS DE L'HOMME ET DU CITOYEN

Le peuple français, convaincu que l'oubli et le mépris des droits naturels de l'homme, sont les seules causes des malheurs du monde, a résolu d'exposer dans une déclaration solennelle, ces droits sacrés et inaliénables, afin que tous les citoyens pouvant comparer sans cesse les actes du gouvernement avec le but de toute institution sociale, ne se laissent jamais opprimer, avilir par la tyrannie ; afin que le peuple ait toujours devant les yeux les bases de sa liberté et de son bonheur ; le magistrat la règle de ses devoirs ; le législateur l'objet de sa mission. - En conséquence, il proclame, en présence de l'Etre suprême, la déclaration suivante des droits de l'homme et du citoyen.

Article 1. - Le but de la société est le bonheur commun. - Le gouvernement est institué pour garantir à l'homme la puissance de ses droits naturels et imprescriptibles.

Article 2. - Ces droits sont l'égalité, la liberté, la sûreté, la propriété.

Article 3. - Tous les hommes sont égaux par la nature et devant la loi.

Article 4. - La loi est l'expression libre et solennelle de la volonté générale ; elle est la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse ; elle ne peut ordonner que ce qui est juste et utile à la société ; elle ne peut défendre que ce qui lui est nuisible.

Article 5. - Tous les citoyens sont également admissibles aux emplois publics. Les peuples libres ne connaissent d'autres motifs de préférence, dans leurs élections, que les vertus et les talents.

Article 6. - La liberté est le pouvoir qui appartient à l'homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droits d'autrui : elle a pour principe la nature ; pour règle la justice ; pour sauvegarde la loi ; sa limite morale est dans cette maxime : Ne fais pas à un autre ce que tu ne veux pas qu'il te soit fait.

Article 7. - Le droit de manifester sa pensée et ses opinions, soit par la voie de la presse, soit de toute autre manière, le droit de s'assembler paisiblement, le libre exercice des cultes, ne peuvent être interdits. - La nécessité d'énoncer ces droits suppose ou la présence ou le souvenir récent du despotisme.

Article 8. - La sûreté consiste dans la protection accordée par la société à chacun de ses membres pour la conservation de sa personne, de ses droits et de ses propriétés.

Article 9. - La loi doit protéger la liberté publique et individuelle contre l'oppression de ceux qui gouvernent.

Article 10. - Nul ne doit être accusé, arrêté ni détenu, que dans les cas déterminés par la loi et selon les formes qu'elle a prescrites. Tout citoyen, appelé ou saisi par l'autorité de la loi, doit obéir à l'instant ; il se rend coupable par la résistance.

Article 11. - Tout acte exercé contre un homme hors des cas et sans les formes que la loi détermine, est arbitraire et tyrannique ; celui contre lequel on voudrait l'exécuter par la violence a le droit de le repousser par la force.

Article 12. - Ceux qui solliciteraient, expédieraient, signeraient, exécuteraient ou feraient exécuter des actes arbitraires, seraient coupables, et doivent être punis.

Article 13. - Tout homme étant présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable, s'il est jugé indispensable de l'arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s'assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Article 14. - Nul ne doit être jugé et puni qu'après avoir été entendu ou légalement appelé, et qu'en vertu d'une loi promulguée antérieurement au délit. La loi qui punirait les délits commis avant qu'elle existât serait une tyrannie ; l'effet rétroactif donné à la loi serait un crime.

Article 15. - La loi ne doit décerner que des peines strictement et évidemment nécessaires : les peines doivent être proportionnées au délit et utiles à la société.

Article 16. - Le droit de propriété est celui qui appartient à tout citoyen de jouir et de disposer à son gré de ses biens, de ses revenus, du fruit de son travail et de son industrie.

Article 17. - Nul genre de travail, de culture, de commerce, ne peut être interdit à l'industrie des citoyens.

Article 18. - Tout homme peut engager ses services, son temps ; mais il ne peut se vendre, ni être vendu ; sa personne n'est pas une propriété aliénable. La loi ne reconnaît point de domesticité ; il ne peut exister qu'un engagement de soins et de reconnaissance, entre l'homme qui travaille et celui qui l'emploie.

Article 19. - Nul ne peut être privé de la moindre portion de sa propriété sans son consentement, si ce n'est lorsque la nécessité publique légalement constatée l'exige, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité.

Article 20. - Nulle contribution ne peut être établie que pour l'utilité générale. Tous les citoyens ont le droit de concourir à l'établissement des contributions, d'en surveiller l'emploi, et de s'en faire rendre compte.

Article 21. - Les secours publics sont une dette sacrée. La société doit la subsistance aux citoyens malheureux, soit en leur procurant du travail, soit en assurant les moyens d'exister à ceux qui sont hors d'état de travailler.

Article 22. - L'instruction est le besoin de tous. La société doit favoriser de tout son pouvoir les progrès de la raison publique, et mettre l'instruction à la portée de tous les citoyens.

Article 23. - La garantie sociale consiste dans l'action de tous, pour assurer à chacun la jouissance et la conservation de ses droits ; cette garantie repose sur la souveraineté nationale.

Article 24. - Elle ne peut exister, si les limites des fonctions publiques ne sont pas clairement déterminées par la loi, et si la responsabilité de tous les fonctionnaires n'est pas assurée.

Article 25. - La souveraineté réside dans le peuple ; elle est une et indivisible, imprescriptible et inaliénable.

Article 26. - Aucune portion du peuple ne peut exercer la puissance du peuple entier ; mais chaque section du souverain assemblée doit jouir du droit d'exprimer sa volonté avec une entière liberté.

Article 27. - Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l'instant mis à mort par les hommes libres.

Article 28. - Un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution. Une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures.

Article 29. - Chaque citoyen a un droit égal de concourir à la formation de la loi et à la nomination de ses mandataires ou de ses agents.

Article 30. - Les fonctions publiques sont essentiellement temporaires ; elles ne peuvent être considérées comme des distinctions ni comme des récompenses, mais comme des devoirs.

Article 3 1. - Les délits des mandataires du peuple et de ses agents ne doivent jamais être impunis. Nul n'a le droit de se prétendre plus inviolable que les autres citoyens.

Article 32. - Le droit de présenter des pétitions aux dépositaires de l'autorité publique ne peut, en aucun cas, être interdit, suspendu ni limité.

Article 33. - La résistance à l'oppression est la conséquence des autres Droits de l'homme.

Article 34. - Il y a oppression contre le corps social lorsqu'un seul de ses membres est opprimé. Il y a oppression contre chaque membre lorsque le corps social est opprimé.

Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.
avatar
BlackBarth
Brelan
Brelan

Nombre de messages : 590
Age : 62
Localisation : Chalons en Champagne
Date d'inscription : 27/08/2012
Arme favorite : Intelligence
Shoot : 2620
Kill : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://blackpowder-guns.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire se répéte............. toujours...

Message par Tex Avery le Mer 23 Juil 2014 - 9:50

BlackBarth a écrit:

Décret du 21 septembre 1792




. [/size][/color]


Bonjour,
Tu as retrouvé le texte ! A l'Assemblée nationale ils l'ont perdu . Il faudrait leur faire une copie .

Tex Accord07
avatar
Tex Avery
Quinte
Quinte

Nombre de messages : 940
Age : 68
Localisation : Sudiste du Sud
Date d'inscription : 04/04/2013
Arme favorite : Gatling, si je peux
Shoot : 2859
Kill : 104

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire se répéte............. toujours...

Message par bbrmque le Jeu 24 Juil 2014 - 3:12

J'avoue humblement être comme Christb, à voir le verre à moitié plein Triomphe , tout en restant disons Hein36 ....méfiant sur le devenir de cette nouvelle réglementation, car il suffit en effet d'une signature en bas d'un papier pour que tout soit remis en question Suspect ...
Pour ce qui est de pondre des lois restrictives afin de pénaliser les hors la loi Lapin12 , ça m'a toujours fait doucement ricaner Rolling Eyes ....

_________________
Bébert
, membre UFA & UNPACT.

-"T'es tellement saoul que tu tiens à peine ton arme. J'parie qu'imbibé comme t'es, tu m'vois double."
-"Mais j'ai deux colts, alors je t'aurai tous les deux."

Billy CLANTON VS Doc HOLLIDAY, dans TOMBSTON
avatar
bbrmque
Sheriff adjoint
Sheriff adjoint

Nombre de messages : 2310
Age : 43
Localisation : Sous le soleil de Guadeloupe...
Date d'inscription : 08/05/2013
Arme favorite : Winch' et Colt et...
Shoot : 4195
Kill : 134

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire se répéte............. toujours...

Message par Col. Mortimer le Jeu 24 Juil 2014 - 4:01

Bonjour bbrmque ,


bbrmque a écrit:J'avoue humblement être comme Christb, à voir le verre à moitié plein Triomphe , tout en restant disons Hein36 ....méfiant sur le devenir de cette nouvelle réglementation, car il suffit en effet d'une signature en bas d'un papier pour que tout soit remis en question Suspect ...
.


Pour ce qui est de pondre des lois restrictives afin de pénaliser les hors la loi Lapin12 , ça m'a toujours fait doucement ricaner Rolling Eyes ....


Le verre à moitié plein pour les optimistes et à moitié vide pour les pessimistes..... wèp....  :lol: 

Le monde se divise en deux catégories (non, pas ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent): ceux qui aiment leur enfance et les autres. J’appartiens à la première. Ce qui me donne le droit d’être pessimiste et le devoir d’être lucide.

   Langue14 

Bonne fin de nuit et bonne journée.  Wink 

D.M.

_________________
Avis d'un béotien n'ayant aucune expérience et n'en aura jamais dans quelque domaine que ce soit et surtout pas celui des armes... Neutral
avatar
Col. Mortimer
Couleur
Couleur

Nombre de messages : 1605
Age : 69
Localisation : Somewhere in the west
Date d'inscription : 22/06/2013
Arme favorite : Sharps, ROA, Rem 58
Shoot : 3371
Kill : 112

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire se répéte............. toujours...

Message par bbrmque le Jeu 24 Juil 2014 - 16:20

Col. Mortimer a écrit:(...)Ce qui me donne le droit d’être pessimiste et le devoir d’être lucide.
D.M.


J'aime bien aussi cette façon de voir Colonel MDR19 , mais que veux tu No , je suis désespérément un "trop bon/trop c.." Razz 

_________________
Bébert
, membre UFA & UNPACT.

-"T'es tellement saoul que tu tiens à peine ton arme. J'parie qu'imbibé comme t'es, tu m'vois double."
-"Mais j'ai deux colts, alors je t'aurai tous les deux."

Billy CLANTON VS Doc HOLLIDAY, dans TOMBSTON
avatar
bbrmque
Sheriff adjoint
Sheriff adjoint

Nombre de messages : 2310
Age : 43
Localisation : Sous le soleil de Guadeloupe...
Date d'inscription : 08/05/2013
Arme favorite : Winch' et Colt et...
Shoot : 4195
Kill : 134

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire se répéte............. toujours...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum